IMG_20150518_141830~3~2Quand Filou était encore un chiot, il mordillait tout ce qui était à portée de ses petites dents de lait. Il est arrivé qu'après avoir chahuté ensemble dans la chambre, je retrouve par terre une dent...parce que Monsieur Filou les a perdues, dans sa jeunesse, et elles se sont renouvelées.

Je chahutais beaucoup, avec mon compagnon à quatre pattes. Il me mordillait les bras, les poignets...et il avait le don de piquer les chaussons, de manger les collants de ma mère, et d'abîmer les portes en les griffant. Ma chambre était couverte de moquette, et bientôt Filou l'a abîmée en la grattant. Il a mangé la pochette en carton d'un de mes CD, a dévoré une couverture de livre, et en fait, il m'a donné du fil à retordre, dans les premiers mois !

Mais quelque part...mon chien a aussi connu des troubles anxieux: il se léchait la patte, toujours au même endroit, jusqu'à s'irriter la peau, et perdre les poils à cet endroit-là. En réalité, il avait la même "maladie" que moi : trouble anxieux. Nous étions faits pour nous entendre.

Pour ma part, j'ai dû aller trois fois à l'hôpital psychiatrique, depuis 2010. Filou a toujours été très proche de moi, toujours attentif à mes gestes, à mes déplacements...et lorsque j'étais en crise, c'est à lui que je pensais : il ne fallait pas que je fasse de "bêtise", parce que j'aimais Filou, et je voulais continuer à veiller sur lui. Il a été mon garde-fou.